header banner
Default

La direction juridique du groupe La Poste : un équilibre entre la tradition et la modernité


Table of Contents

    À la fois garants de ses missions de service public et engagés dans l’ensemble de ses déploiements stratégiques, les 150 juristes du groupe La Poste sont des professionnels investis. Ayant à cœur de faire rayonner cette maison historique qui, avec l'avènement du tout-numérique et l’arrivée sur le marché d’acteurs ultra concurrentiels, est plus que jamais contrainte de se réinventer, ils se posent désormais comme de véritables “business partners” proactifs et impliqués. Loin de la représentation poussiéreuse et ronronnante qui colle parfois à la peau des directions juridiques. Portrait.

    La direction juridique de la Poste est à l’image du groupe : en perpétuelle évolution. Bien sûr, la maison est encore et toujours garante de la distribution du courrier. Une mission universelle prévue par la loi et qui oblige le groupe public – détenu par la Caisse des dépôts et consignations  et l’État – à délivrer “un service postal de qualité (...) de manière permanente en tout point du territoire et à des prix abordables pour tous les utilisateurs”. Oui, mais voilà, la relation épistolaire semble définitivement passée de mode. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : la Poste distribuait 18 milliards de lettres en 2008. Elle n’en achemine plus que 6 milliards en 2022. Ce qui n’empêche pas la forte croissance du groupe qui affiche un chiffre d’affaires en 2022 de 35 milliards d’euros (contre 21 milliards en 2012). “Nous avons compris, il y a quelques années déjà, que cette transformation était vitale, note Olivier Fauqueux, le directeur juridique du groupe. Non seulement nous avons diversifié notre activité à l’international, mais nous avons aussi développé de nouveaux services, de nouvelles offres. La stratégie de la Poste repose aujourd'hui sur un modèle multiactivité.”
    Courrier, Colis, Santé, Banque, services numériques, services d’aide à la personne, plateforme e-commerce, transports… Difficile de dénombrer les activités que déploie désormais la maison. De quoi influencer de façon significative la mission des 150 professionnels de la direction juridique. “Notre rôle consiste à faire en sorte que les missions historiques de service universel soient assurées, mais aussi à mettre en œuvre le cadre qui permettra aux nouveaux services du groupe de prospérer. Nous sommes au soutien de l’ensemble des développements commerciaux”, explique Stéphanie Dubreuil, directrice juridique, droit des affaires en territoires. Terminée l’image du juriste qui attend, passif, d’être sollicité sur une problématique de droit. La direction juridique est désormais au cœur des stratégies business. Intégrés dès la phase de réflexion, les juristes se posent en “business partners” et contribuent activement et de façon concrète à la mise en place de ces nouveaux projets. “Notre métier suppose de connaître le droit, de suivre son évolution et en même temps de maîtriser les activités et le fonctionnement d’une entreprise ainsi que ses enjeux sur le plan économique, estime Olivier Fauqueux. Nous sommes véritablement le pont entre les deux univers.”

    Le tournant de l’innovation

    Alors forcément, pour les juristes du groupe, les journées se suivent et ne se ressemblent pas. “Nous ne sommes jamais sur un rythme de croisière, assure Olivier Martinez, directeur juridique du pôle digital & distribution. Nous sommes toujours en train d’explorer de nouveaux domaines. Nous ne connaissons pas aujourd’hui, les sujets qui nous occuperont demain. Ce qui explique que nous devons faire preuve d’agilité, de curiosité.” Pas question, en effet, pour le groupe, de louper le tournant de l’innovation. La Poste affiche clairement son ambition : convertir l’ensemble des prestations dites “physiques” dans leur version numérique. Envoi de recommandés et impression de timbres directement depuis son domicile, placement de documents confidentiels dans des coffres-forts dématérialisés, service d’identité numérique, timbres NFT… On ne compte plus le nombre de transformations numériques lancées par la Poste ces dernières années. Celle-ci s’est également engagée sur les terrains du cloud, de la blockchain. Et ce n’est pas tout. Grâce à sa filiale Docapost, experte dans le traitement de données sensibles, elle accompagne désormais les entreprises et les institutions dans leur trajectoire numérique. Nos travaux de digitalisation ne sont pas finis. Ils se poursuivent, note Olivier Fauqueux. Nous regardons notamment de près les évolutions de l’intelligence artificielle générative comme chat GPT… Quelle est la réglementation applicable pour déployer ces innovations ? Quels sont les risques ? Comment éviter d’éventuelles problématiques ? Autant de questions auxquelles les juristes apportent des réponses précises et rapides. 

    “Nous avons compris, il y a quelques années déjà, que cette transformation était vitale. Non seulement nous avons diversifié notre activité à l’international, mais nous avons aussi développé de nouveaux services, de nouvelles offres. La stratégie de la Poste repose aujourd'hui sur un modèle multiactivité”
    Olivier Fauqueux, le directeur juridique du groupe

    Trouver des solutions

    “Cela suppose beaucoup d’échanges, de coordinations, de réunions. Entre les membres de notre direction, mais aussi avec les différents métiers, assure Aurélie Morin qui, en tant que legal ops, est en lien avec l’ensemble des équipes. Nous tenons à maintenir ce contact humain et direct entre la direction juridique et le reste du groupe. Les juristes sont là, non pas pour empêcher ou freiner des projets, mais bien au contraire pour trouver des solutions.” La direction juridique a d’ailleurs mis en place des modus operandi collaboratifs permettant de fluidifier les collaborations aussi bien au sein de la direction juridique qu’avec les autres métiers du groupe. Désireux d’exploiter l’ensemble des connaissances des juristes, Olivier Fauqueux et son équipe ont développé une vaste plateforme de knowledge management (Socrate). Chacun peut y retrouver par exemple une “contrat-thèque”, de la doctrine, des notes techniques… Un outil collaboratif de pointe qui facilite le quotidien des juristes. Un quotidien rythmé par des réunions avec des acteurs externes comme internes, l’écoute des besoins, la rédaction et la négociation de notes ou de contrats, la mise en place de formations pour les métiers opérationnels, la veille juridique. Et pour mener à bien ces missions, ils peuvent désormais s’appuyer sur un éventail d’outils. Des outils classiques, mais aussi plus innovants comme l’intelligence artificielle, ou le legal design. Autre mission des juristes : gérer les sujets de précontentieux et piloter les contentieux. Formés en interne, la plupart d’entre eux sont capables de plaider devant les juridictions qui n’imposent pas la présence d’un avocat. 

    Une entreprise de proximité 

    “Les contentieux à enjeu national sont gérés au siège, les autres sont totalement pilotés par les juristes qui sont implantés dans les territoires”, poursuit Stéphanie Dubreuil, soulignant au passage l'impressionnant maillage territorial de la direction juridique du groupe. En effet, 75 juristes sont répartis sur l’ensemble du sol tricolore. Un détail ? Pas tout à fait. Leur présence sur le plan local illustre la volonté de la Poste de conserver sa dimension humaine et territoriale. “Cela montre aussi notre singularité, précise Olivier Fauqueux. Nous sommes à la fois un acteur international et une entreprise de proximité.” Et pour les membres de la direction juridique implantés en région, la règle est simple : autonomie. Chaque équipe gère l’activité qui dépend de sa zone géographique (contentieux, droit social, droit des contrats, formation interne, communication…) “Les juristes ne sont plus cantonnés à une seule façon d’accompagner les opérationnels. Nous les encourageons à faire preuve de créativité et à sortir du cadre, poursuit Aurélie Morin, soulignant que chacun, que ce soit au siège ou dans le territoire, est appelé à faire rayonner l’ADN de la direction juridique. Nous sommes d’ailleurs régulièrement bluffés par les initiatives qu’ils déploient pour répondre aux besoins de ceux qui les sollicitent. L’état d’esprit est bien plus décomplexé qu’avant.”  

    “Notre rôle consiste à faire en sorte que les missions historiques de service universel soient assurées, mais aussi à mettre en œuvre le cadre qui permettra aux nouveaux services du groupe de prospérer. Nous sommes au soutien de l’ensemble des développements commerciaux”
    Stéphanie Dubreuil, directrice juridique, droit des affaires en territoires

    Donner confiance

    Une volonté profonde de se réinventer – afin de continuer à exister dans un monde où le courrier papier n’a plus tout à fait le vent en poupe – qui est aujourd’hui omniprésente au sein du groupe et, par conséquent, de sa direction juridique. Preuve de ce dynamisme : les juristes voient très souvent leurs missions se transformer et leurs postes se diversifier. “Je ne pouvais pas imaginer, quand je suis arrivée il y a dix-huit ans, que j’allais travailler sur des offres de services à la personne ou sur certains grands projets digitaux, témoigne avec entrain, Stéphanie Dubreuil qui aura changé de poste à plusieurs reprises tout au long de sa carrière à la Poste. Notre direction juridique permet aux juristes d’évoluer en permanence. Et notre rôle à nous, managers, est non pas d’être dans le contrôle, mais de donner la bonne impulsion, d’inspirer confiance, de faire en sorte que les juristes, même s’ils ont une importante charge de travail, se sentent bien et trouvent du plaisir à faire ce qu’ils font.” 

    Une maison historique 

    Investis sur le plan business, les juristes sont également engagés pour défendre des valeurs humaines et de solidarité. La preuve : 80 % d’entre eux participent au programme “tolérance 0”, lancé début 2022 et dont l’objectif vise à accompagner et soutenir les postiers et les postières victimes d’agressions. Les juristes sont alors au front en lien constant avec la Direction de la sécurité globale pour identifier les agressions, déposer et suivre les plaintes, échanger avec les services des ressources humaines et la médecine du travail… Un travail qui aura vite porté ses fruits puisque 39 agresseurs ont été condamnés au cours de ces 9 premiers mois de l’année 2023, contre 24 pour toute l’année 2002, et 5 seulement en 2021, avant le lancement de ce programme. “Les juristes font bloc contre ces agresseurs et affichent leur soutien aux postiers victimes d’agressions sur le terrain, note Olivier Fauqueux. Cela donne véritablement du sens à notre mission.” “Nous sommes fiers de faire partie d’un groupe qui porte haut ces valeurs humaines”, confirme Aurélie Morin. Un projet qui témoigne du rôle singulier joué par les juristes du groupe. Dotés du titre de postiers et postières, ils prêtent serment sur la confidentialité des échanges en intégrant cette maison historique. Un côté solennel qui “donne une âme au groupe”, note Olivier Martinez. Ainsi qu’un sentiment d’appartenance à une organisation intrinsèquement liée à la nation française. Bien au-delà des individualités. Entre tradition et modernité, donc. 

    Récompense & Distinction : 

    La direction juridique du groupe La Poste a reçu :

    • Un trophée dans la catégorie “projet innovation et transformation” à l’occasion de l’édition 2023 du Sommet du droit en entreprise.
    • Le trophée du "best legal department" lors du dernier Leaders League Alliance Summit dédié au droit et à l'innovation.

    Capucine Coquand 

    En partenariat avec Quintessence-portraits.fr 

    Sources


    Article information

    Author: Christopher Flores

    Last Updated: 1699773362

    Views: 855

    Rating: 4.7 / 5 (89 voted)

    Reviews: 95% of readers found this page helpful

    Author information

    Name: Christopher Flores

    Birthday: 1992-06-12

    Address: 16777 Reed Neck, Port Anthony, ID 66586

    Phone: +4289705509111453

    Job: Teacher

    Hobby: Orienteering, Table Tennis, Kite Flying, Hiking, Tennis, Rock Climbing, Skiing

    Introduction: My name is Christopher Flores, I am a Adventurous, sincere, striking, forthright, exquisite, rich, audacious person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.